[BIOGRAPHIE] Captain America (Terre-616)

Captain America est un super-héros appartenant à l’univers Marvel Comics, plus précisément la Terre-616 (ou l’univers Marvel classique). Crée en 1940 par Joe Simon et Jack Kirby, il est le défenseur du monde libre face.

Captain America (Steve Rogers) by Neal Adams.

AVIS AUX FANS: La version « Ultimate » de Captain America (c’est-à-dire de la Terre-1610 ou Ultimate Universe) sera traitée dans une autre biographie, prochainement disponible sur le site. 


FICHE TECHNIQUE:

Identité secrète: Steven « Steve » Rogers

Famille: Joseph et Sarah Rogers (parents, décédés), Ian Rogers (fils adoptif).

Principaux remplaçants: William Nasland (Spirit of ’76), Jeffrey Mace (Patriot), William Burnside, James Buchanan Barnes (Bucky/The Winter Soldier) et Sam Wilson (The Falcon).

 

Créateurs: Joe Simon (1913-2011) et Jack Kirby (1917-1994).

Première apparition: 20 Décembre 1940 (Captain America Comics #1).

Couverture régulière de « Captain America Comics (1941) #1 » signée Joe Simon et Jack Kirby.

Pouvoirs et aptitudes: 

  • Expert au combat à mains nues.

  • Condition physique au sommet de l’évolution humaine.

  • Rapidité (48 km/h) et agilité accrue.

  • Tacticien et stratège accompli.

  • Chef-né muni d’une grande volonté de justice.

Armes et équipements:

  • Costume portant les couleurs du drapeau américain.

  • Bouclier composé d’un alliage d’acier et de vibranium, les métaux les plus résistants au monde.

  • Moto Harley Davidson modifiée par le S.H.I.E.L.D.

Affiliations:

  • Invaders [depuis Avengers (1963) #71, paru en Décembre 1969]

  • Avengers [depuis Avengers (1963) #4, paru en Mars 1964]

    Couverture régulière de « Avengers (1963) #4 » signée Jack Kirby.

  • Illuminati [de Avengers (2010) #12 (Avril 2011) à New Avengers (2013) #3 (Février 2013)]

Principaux alliés: Sam Wilson (The Falcon), James Buchanan Barnes dit « Bucky« /Winter Soldier, Rick Jones, Peggy Carter et sa nièce Sharon, Diamondback, Nick Fury Sr.Dennis Dunphy (Demolition Man/ »D-Man« ), Namor, Human Torch (Jim Hammond), Iron Man (Tony Stark), Nomad (Jack Monroe), Free Spirit et Jack Flag.

Principaux ennemis: Johann Schmidt (Red Skull) et sa fille Sinthea Schmidt (Sin), Heinrich Zemo et son fils HelmutArnim Zola, l’HYDRA, l’A.I.M.Georges Batroc (The Leaper), Brock Rumlow (Crossbones), l’Empire secret, Johann Fennhoff (Docteur Faustus), Samuel Saxon (Machinesmith), L’Escouade du Serpent (Jordan Dixon/La Vipère, Klaus Voorhees/Le Cobra et Leopold Stryke/L‘Anguille) et la Société du Serpent (constituée de plusieurs vilains et qui découle de L’Escouade du Serpent). Partiellement rival avec Tony Stark/Iron Man et Cyclope des X-Men.


LE CONTEXTE:

Captain America (Steve Rogers) by Alex Ross.

1940. Les auteurs Joe Simon et Jack Kirby commencent à travailler pour Timely Comics (qui deviendra Marvel Comics dans les années 1960). La société possédait déjà à cette époque deux personnages vedettes: Namor et l’androïde Jim Hammond/Human Torch. Le succès de ces deux derniers est important bien qu’il ne soit pas comparable à Superman, Batman ou Captain Marvel. Simon et Kirby réalisent de nombreuses bandes dessinées et inventent de nombreux personnages pour Timely comme Mercury, Red Raven ou encore la première version de The Vision (qui n’est pas un androïde, contrairement à la version connue de tous qui naîtra à la fin des années 1960 dans la série « Avengers« , mais un individu provenant de la planète Mars). Cependant, aucun de ses personnages ne remporte un grand succès aux yeux des lecteurs.

A la même époque, les tensions internationales qui préfigurent une guerre prochaine ne cessent d’augmenter et que la situation des juifs en Allemagne nazie se dégrade de plus en plus, ce qui touche particulièrement Simon, Kirby et Martin Goodman (propriétaire de Timely Comics à cette époque), tous trois d’origine juive. Ainsi, Goodman charge Simon et Kirby de créer un nouveau super-héros patriotique, les super-héros de cette catégorie comme The Shield connaissant un grand succès à cet époque.

Couverture régulière de « Pep Comics (1940) #1 » signée Irv Novick (Première apparition de The Shield).

Ainsi, le 20 Décembre 1940 est publié « Captain America Comics #1 » qui voit apparaître pour la première fois Steve Rogers, le jeune Bucky et Red Skull. Ce premier numéro remporte un grand succès avec des ventes qui dépassant le million d’exemplaires.

Un problème fait cependant son apparition: La menace d’une poursuite en justice de la part de John Goldwater, l’éditeur de MLJ Comics (qui deviendra Archie Comics par la suite) et propriétaire de The Shield. Ce dernier accuse Simon et Kirby de s’être inspiré de son héros pour créer le bouclier triangulaire de Captain America. Avec l’accord des deux auteurs, la réponse de Goodman décide que le bouclier de Steve Rogers soit rond dans les numéros suivants.

Couverture régulière de « Captain America Comics (1941) #2 » signée Joe Simon (Le bouclier n’est plus triangulaire, mais rond).

Le succès de Captain America est si grand que Martin Goodman décide de lancer dès le mois suivant une seconde série du même genre: U.S.A. Comics. Cette dernière est identique à la série « Captain America Comics« : Un adolescent qui seconde le héros, des nazis prêts à tout pour détruire les États-Unis et une couverture signée Joe Simon et Jack Kirby. Par la suite, la majorité des séries patriotiques, dont la série centrée sur Steve Rogers, disparaîtront du marché des comics durant les années 1950, les ventes étant en baisse. Néanmoins, Captain America sera ressuscité par Stan Lee et Kirby aux début des années 1960 dans « Avengers (1963) #4 » et deviendra un personnage phare de Marvel Comics, aux côtés de Spider-Man, Iron Man ou encore les X-Men.


BIOGRAPHIE FICTIVE:

Captain America (Steve Rogers) by Alex Ross.

UNE JEUNESSE MOUVEMENTÉE:

Steven « Steve » Rogers est né le 4 Juillet 1917 dans le Lower East Side dans la côte Est de New York. Il est le fils de Joseph et Sarah Rogers, des immigrés d’origine irlandaise pauvres. Son père, un grand alcoolique, finit par mourir lorsque Steve n’était encore qu’un enfant. Durant sa jeunesse, Steve devient passionné d’art et se met à dessiner. Ces dessins lui permettaient de se défouler lorsque d’autres enfants s’en prenaient à lui, ce qui arrivait fréquemment. Il se lien notamment d’amitié avec un certain Arnie Roth. Lors de sa dernière année de lycée, sa mère meurt atteinte d’une pneumonie.

LA NAISSANCE D’UN MYTHE:

Steve, se retrouvant sans famille, décide de mettre sa vie au service de son pays et combattre le nazisme en Europe. Malheureusement, l’armée le refuse car il est jugé trop fragile. Cependant, le Général Chester Philips remarque la volonté de Steve de combattre le nazisme et lui propose de participer à un projet gouvernemental secret, le « Projet Renaissance« . Sa volonté ayant pris le dessus, le jeune patriote accepte et est conduit dans un laboratoire top secret à Washington où il se voit administrer un sérum conçu par le Docteur Abraham Erskine qui décuple ses capacités et fait de lui un super-soldat.

Extrait de « Tales of Suspense (1959) #63 » (paru en Mars 1965) signé Jack Kirby.

Malheureusement, Erskine est assassiné par un espion nazi et la formule du Sérum du Super-Soldat est perdue à jamais car ce dernier était le seul à connaitre ladite formule. Jugé inapte à atteindre le niveau de super-soldat souhaité, Steve est utilisé comme symbole de guerre pour défendre la propagande américaine face à celle des nazis incarnée par Red Skull. Mais très vite, il fut assigné à plusieurs missions dont une au Wakanda, où il fait la rencontre du Black Panther de l’époque, T’Chaka, le père de T’Challa (Black Panther/Captain America: Flags of Our (2010) #1). A ce moment, Steve ne possédait pas encore le bouclier que nous connaissons tous mais un bouclier triangulaire. Notre héros repart du Wakanda avec un échantillon de vibranium qui servira plus tard à créer son célèbre bouclier ovale.

Captain America (Steve Rogers) et Black Panther (T’Chaka) by Denys Cowan.

LA SECONDE GUERRE MONDIALE:

En dehors de ses missions secrètes, Steve n’est qu’un simple soldat. Il fait la rencontre de James Buchanan Barnes dit « Bucky » qui ne tarde pas à découvrir que Steve Rogers et Captain America ne font qu’un (Tales of Suspense (1959) #63). Pendant ce temps, des espions nazis s’introduisent sur le sol américain. Steve, accompagné de Bucky, les met hors d’état de nuire. Suite à cela, les deux hommes décident de faire équipe et deviennent de bons amis. Il fut attribué à James, un costume portant le drapeau du camp Lehigh en Virginie. Bien que le duo effectue régulièrement des missions, il leur arrive d’en effectuer en solo. Ainsi, Captain sauva un jour, la vie de la jeune Natasha Romanoff qui deviendra plus tard, la célèbre Black Widow aidé de Logan qui, quant à lui, allait devenir Wolverine (Wolverine: Origins (2006) #16-20).

Le 7 Décembre 1941, survient l’attaque de Pearl Harbor. Cela provoque l’entrée en guerre des Etats-Unis dès 1942. Steve et Bucky décident alors de s’allier à Namor, Human Torch (Jim Hammond) et à son acolyte Toro pour former les Invaders (Envahisseurs en VF). C’est lors d’une mission en France que Steve fait la rencontre de l’espionne Peggy Carter, pour qui il a le coup de foudre. Peggy, partageant ses sentiments, accepta de débuter une relation qui n’aboutira jamais à cause de la guerre.

Captain America (Steve Rogers) et les Invaders by Ed McGuinness.

Au fil de ses batailles, Captain America affronte de nombreux militants nazis comme Red Skull, le leader de l’organisation secrète HYDRA, ou encore le Baron (Heinrich) Zemo. En Avril 1945, quelques mois après la fin de la guerre, Captain et Bucky tentent tant bien que mal d’empêcher Zemo d’envoyer un missile vers les Etats-Unis. Ils parviennent à s’accrocher de justesse à cette arme de destruction massive, qui explose en plein vol, expédiant nos deux héros dans les eaux gelées d’Arctique. Tandis que Steve finit congelé, Bucky, lui, semble mourir dans l’explosion.

Extrait d’Avengers (1963) #4 (paru en Mars 1964) by Jack Kirby.

RETOUR A LA VIE:

Durant la période où il est présumé mort, Steve est remplacé par de nombreuses personnes dans le rôle de Captain America dont William Nasland (anciennement Spirit of ’76), puis Jeffrey Mace (anciennement Patriot), le gouvernement américaine ne souhaitant pas voir disparaître le mythe de la Légende Vivante. Durant les années 1950, William Burnside reprend le rôle de Captain America et se fait passer pour Steve Rogers, tandis que Jack Monroe devient le nouveau Bucky.

Finalement, des dizaines d’années plus tard, Steve, cryogénisé, est retrouvé et réanimé par les Avengers, dont l’équipe était alors composée de Tony Stark/Iron Man, Thor, Janet Van Dyne/The Wasp et Hank Pym/Giant-Man (Avengers (1963) #4).

Extrait d’Avengers (1963) #4 de (paru en Mars 1964) by Jack Kirby.

Mais l’équipe de héros se fait capturer par Vuk, un extraterrestre déguisé en humain, et ses sbires. Captain America reprend donc du service, aidé du jeune Rick Jones (qui deviendra, pendant un temps, son partenaire), et délivre les Avengers. Cet acte lui offre une place au sein de l’équipe, où il affronte diverses menaces, tels que le super-vilain venu du futur nommé Kang The Conqueror (Avengers (1963) #9) et ce, jusqu’à ce que les membres originaux de l’équipe décident de prendre une pause. Ainsi, Steve devient le leader d’une nouvelle équipe, composée de Clint Barton/Hawkeye, Scarlet Witch et Quicksilver, des vilains repentis (Avengers (1963) #16), mais très vite, l’équipe change ou gagne de nouveaux membres, comme The Vision ou T’Challa/Black Panther. Parallèlement, Steve habite le manoir des Avengers, financé par Tony Stark et affronte quelques criminels, comme Georges Batroc/The Leaper (dans Tales of Suspense (1959) #76 où il rencontre Sharon Carter sans savoir qui elle est). Captain fait également face au retour de Heinrich Zemo, le responsable de la « mort » de Bucky et affronte de nouveau Red Skull. Il affrontera également de nombreuses organisations criminelles comme l’A.I.M. et l’HYDRA (qui a prospéré durant son absence), ainsi que l’Escouade du Serpent (que Steve affrontera de nombreuses fois, ainsi que l’organisation qui naîtra par la suite: La Société du Serpent), Arnim Zola et le fils de Heinrich Zemo, Helmut (qui succède à son père et affrontera Steve à de nombreuses occasions par la suite).

Avengers by John Cassaday.

NOUVEAU PARTENAIRE:

C’est à peu près à la même période que Steve retrouve ses vieux amis Namor et Nick Fury Sr., devenu le directeur de l’agence gouvernementale S.H.I.E.L.D. (Stratégie Habileté Intervention Exécution et Logistique Défensive en VF) qui lui propose d’effectuer quelques missions solos. C’est lors de l’une d’entre elles où il affronte de nouveau Red Skull, que Captain fait la rencontre de Sam Wilson, qui deviendra par la suite The Falcon, son partenaire et ami le plus proche (Captain America (1966) #117). Ensemble, ils arrêteront le Captain America des années 1950 (William Burnside), rendu fou par une nouvelle version du Sérum du Super-Soldat, et son Bucky (Jack Monroe, qui deviendra par la suite Nomad).

Captain America (Steve Rogers) & The Falcon (Sam Wilson) by John Romita Sr.

BOULEVERSEMENTS:

C’est à cette période également que Steve apprend enfin que la femme qu’il a rencontrée lors de son affrontement avec Batroc s’appelle Sharon et qu’elle est la nièce de Peggy Carter (avec qui, Steve nouera désormais une simple amitié). Le coup de foudre se fait directement et ils décident d’entamer une relation ensemble (qui durera jusqu’à la soi-disant mort de cette dernière, quelques années plus tard). Au fond de lui, Captain a le mal de l’époque, et pour cause: le gouvernement américain est corrompu. En effet, lorsque Steve est accusé de meurtre par l’Empire secret grâce aux manipulations de l’organisation (qu’il a déjà eu l’occasion d’affronter de nombreuses fois), Captain prend la tête de divers héros pour contrecarrer leur assaut sur la Maison Blanche et fut horrifié de découvrir que le chef de l’Empire était un haut responsable du gouvernement américain, dont l’implication est vite couvert par les autorités. Il décide temporairement de quitter le symbole corrompu qu’il incarne pour devenir Nomad (Captain America (1966) #169-180). Cette décision déclenche par la même occasion la fin temporaire de l’équipe que formait Steve et Sam Wilson.

Couverture régulière de « Captain America (1966) #180 » (paru en Décembre 1974) signée Gil Kane.

Mais il ne lui faudra pas longtemps pour redevenir le justicier au bouclier, Captain America. Peu de temps après, une nouvelle menace fait son apparition: La Force Nationale du Docteur Faustus (Johann Fennhoff) dont le chef officiel, une simple marionnette entre les mains du psychiatre baptisée le Grand Directeur, se révélé être le Captain America des années 1950, totalement soumis à Faustus après avoir subi un lavage de cerveau. De son côté, sur ordre du S.H.I.E.L.D., Sharon Carter infiltre la Force Nationale mais subit à son tour un apparent lavage de cerveau, avant d’être apparemment brûlée vive comme d’autres agents de la Force (Captain America (1968) #232-236). La présumée mort de Sharon sera très dure à vivre pour Steve, mais il ne laissera pas pour autant tomber sa motivation combattre les criminels.

Couverture régulière de « Captain America (1968) #236 » signée Keith Pollard et Joe Sinnott.

Quand l’agent fédéral de liaison Henry Peter Gyrich contraint les Avengers à modifier leurs effectifs pour satisfaire aux exigences du gouvernement, Sam Wilson rejoint brièvement l’équipe, ce qui permet à Steve de travailler de nouveau avec lui (Avengers (1963) #181-184). Par la suite, Steve affronte Machinesmith, un homme converti en programme informatique et peu de temps après, notre patriote envisage un possible changement de carrière quand le Nouveau Parti du Peuple tente de le recruter pour leur campagne présidentielle, générant un immense soutien populaire, mais Captain décide finalement de ne pas se présenter aux élections. 

Quelques temps après, Steve s’installe dans un appartement de Brooklyn, trouvant un emploi de dessinateur indépendant où il se lie rapidement d’amitié avec Anna Kapplebaum, survivante des camps sauvée par Captain America durant la guerre, l’enseignant Josh Cooper et le pompier Mike Farrell. Il entame aussi une liaison avec sa nouvelle voisine, Bernadette « Bernie » Rosenthal, avant de retrouver son vieil ami d’enfance, Arnie Roth. Et tandis qu’il échoue en tentant d’inverser la plongée dans l’alcoolisme de Tony Stark, Steve connut plus de succès avec Jack Monroe (le Bucky des années 1950) qui trouva un nouvel objectif dans son existence, comme nouveau coéquipier de Captain pour un temps, reprenant l’ancien uniforme du Nomad de Steve (Captain America (1968) #281). Peu après cela, Jeffrey Mace (anciennement Patriote et qui avait également endossé le rôle de Captain America), succombe à un cancer et Steve reste à ses côtés jusqu’à la fin. Puis, Steve assiste ensuite à une extraordinaire naissance quand le Cube Cosmique, après des années de maltraitances par Red Skull et d’autres personnes, se transforma en une forme de vie consciente, baptisée Kubik. Captain doit alors faire face à la réalité d’un futur apocalyptique quand le cyborg Deathlok (Luther Manning) le recrute pour vaincre le dictateur Hellinger, de la dystopie de la Terre-7484, mais, à son retour, un nouveau futur s’ouvre au héros quand Rosenthal lui propose de se marier, mais ce dernier ne se sentant pas prêt pour le mariage, refuse. Par la suite, Rosenthal quittera New York afin de s’inscrire en faculté de droit, ce qui un terme à leur relation.

Couverture régulière de « Captain America (1968) #282 » signée Mike Zeck.

Quelques mois après, Steve sera piégé, avec de nombreux héros et vilains sur une planète unique formée de fragments issus de différentes planètes dont la Terre par une entité cosmique, le Beyonder, intrigué par les affrontements entre héros et vilains, leur lance un challenge: Le camp qui remportera la bataille se verra offrir ce qu’il souhaite le plus. Après de nombreux affrontements et un combat final face à Fatalis, qui réussira à voler temporairement les pouvoirs du Beyonder, Steve et les autres surhumains finissent par rentrer chez eux (Marvel Super-Heroes Secret Wars (1983) #1-12). Peu de temps après, Captain entamera une brève relation avec Diamondback  une ancienne super-vilaine, membre de la Société du Serpent (une organisation criminelle que Steve a dû affronter de nombreuses fois) – et fera la rencontre de Dennis Dunphy/Demolition Man (un ancien jouer de football) qui, par la suite, aidera Steve de temps en temps lors de ses missions. Puis, peu de temps après, de nouvelles complications font leur apparition. En effet, le gouvernement américain propose à Steve de servir officiellement son pays, mais il refuse. Son refus a pour conséquence, la perte du droit de représenter l’Amérique et se nomme alors The Captain avant de se faire remplacer par John Walker dans le rôle de Captain America. Mais sous la pression des ennemis de Captain, ce dernier finit par rendre son costume à Steve et devient US Agent.

Couverture régulière de « Avengers (1963) #300 » (parue en Février 1989) signée John Buscema.

Quelques mois plus tard, quand le pilote John Jameson des Avengers et plusieurs autres surhumains furent attirés vers le repaire de Dredmund Druid à Starkesboro, Captain suivit leurs traces et fut transformé en une forme de loup-garou par Tilda Johnson/Nightshade (que Steve avait déjà affronté quelques années plus tôt). Captain conserve néanmoins l’essentiel de sa personnalité et rallie les autres mutés, les poussant à se rebeller, mais, avant de retrouver son apparence normale, il fut attaqué par une réplique maléfique de lui-même, un annonciateur de la Guerre de l’Infini menée contre les surhumains de la Terre par le Magus, un aspect maléfique d’Adam Warlock devenu autonome à laquelle participera Steve (Captain America (1968) #402-408 & Infinity War (1992) #1-6).

La couverture régulière de « Captain America (1968) #405 » signée Rik Levins et Danny Bulanadi.

SÉRUM DÉFAILLANT:

Plus tard, lors d’une blessure provoquée par l’explosion d’un laboratoire chimique, Steve attrape une septicémie provoquée par le contact des produits chimiques avec le Sérum du Super-Soldat contenu dans son sang. Pour pouvoir le soigner, on lui administra une transfusion afin de lui retirer le sérum. Cela fit de Steve, un simple humain. Mais son corps s’affaiblissait par le manque du sérum. C’est à la même période, étant déterminé à ne pas prendre sa retraite malgré sa condition physique (qui ne cessait de se détériorer) qui le poussa à utiliser une armure fournie par Iron Man (Captain America (1968) #438), qu’il prit les héros novices Free Spirit et Jack Flag comme apprentis pendant un temps. Puis finalement, alors que Steve était aux portes de la mort, par intérêt, Red Skull lui sauvera la vie, aidé de Sharon Carter (que Steve croyait morte) qui s’est alliée à contrecœur avec Red Skull, qui pense que Captain est la seule personne capable de vaincre leur ennemi mutuel, le Maître de la Haine, un clone d’Adolf Hitler qui a assimilé la puissance du Cube Cosmique et a remodelé le monde en une version que Red Skull ne pourrait jamais diriger. Pour ce faire, ce dernier donne à Steve un peu de son sang, qui contient également le Sérum, ce qui permet à Captain de récupérer ses pouvoirs. En pleine forme, Steve empêche à la fois le Maître de la Haine et Red Skull d’utiliser les pouvoirs du Cube Cosmique.

Couverture régulière de « Captain America (1968) #438 » signée Dave Hoover.

Après la défaite de Red Skull, le robot Machinesmith utilise des informations confidentielles obtenues durant le traitement de Steve afin de le faire accuser de trahison. Notre patriote fut privé de sa citoyenneté et de l’identité de Captain America, agissant comme un « ex-patriote » jusqu’à ce que lui et Sharon puissent prouver son innocence.

CHANGEMENTS:

Suite à un affrontement contre Onslaught, un vilain surpuissant résultant de la fusion des mauvais aspects de Charles Xavier et de Magneto, les Avengers (dont Steve) et les Fantastic Four sont présumés morts. En vérité, ils sont projetés dans un univers crée de toutes pièces par Franklin, le fils de Reed Richards. Ils ne seront de retour sur Terre qu’un an plus tard. A cette occasion, Steve décide d’arborer un costume légèrement différent de l’original qu’il portera temporairement (Captain America (1996) #1).

Couverture régulière de « Captain America (1996) #1 » signée Rob Liefeld.

Plus tard, lorsque surviennent les attentats du 11 Septembre 2001, Steve décide de dévoiler son identité au monde (Captain America (2002) #1-7) et va vivre à Brooklyn (New York) avant d’entraîner son ami Tony Stark au combat à mains nues. Il entame même une courte relation amoureuse avec Scarlet Witch. Mais, de nouveaux bouleversements arrivent…Wanda Maximoff, prise de folie, provoque la séparation temporaire des Avengers (Avengers (1963) #500–503), qui reviendront par la suite avec une nouvelle composition (Spider-Man, Wolverine, Sentry…) (New Avengers (2004) #1-20). Durant la même période, Steve entame une nouvelle relation avec Sharon Carter.

New Avengers by David Finch.

THE WINTER SOLDIER:

Lors d’une mission pour le S.H.I.E.L.D., Steve découvre que Bucky est toujours vivant mais est devenu quelqu’un d’autre suite à son amnésie, et est devenu le tueur à gages connu sous le nom de Winter Soldier (Soldat de l’Hiver en VF) suite à une manipulation par les Soviétiques durant la Guerre Froide. Avec l’aide de Sharon Carter et The Falcon, Steve parvient, via un cube cosmique, à ramener Bucky à la raison. Mais ce dernier s’enfuit (Captain America (2004) #1-14).

Extrait de « Captain America (2004) #8 » by Steve Epting.

LA MORT DE CAPTAIN AMERICA:

Pour la sécurité civile, le gouvernement américain décide de lancer le Registraction Act (La loi de recensement des Surhumains en VF) ayant pour but de ficher les identités secrètes de tous les êtres à pouvoirs. Ces derniers se scindent en deux groupes: Celui d’Iron Man, qui est « pour » le projet, et celui de Captain America, qui est opposé au projet. Les deux camps vont alors s’affronter, jusqu’à ce que Steve décide de se rendre pour mettre un terme au combat (Civil War (2006) #1-7).

L’affrontement de Captain America et Iron Man by Adi Granov.

Alors qu’il s’apprêtait a être jugé, devant les portes du tribunal, Steve aperçut le point rouge d’un viseur laser sur le dos d’un policier. Sans réfléchir, instinctivement, le héros bouscule alors le policier afin de le protéger, et se fait atteindre par le projectile. Seulement blessé, il finit par être assassiné par Sharon Carter, manipulée mentalement par le Docteur Faustus (un vieil ennemi de Steve), sous les ordres de Red Skull (Captain America (2004) #25).

Extrait de « Captain America (2004) #25 » by Steve Epting.

Suite à une demande de Steve avant sa mort, Iron Man encourage Bucky, fou de rage envers Red Skull et ne voulant que personne d’autre n’incarne la Légende Vivante, à devenir le nouveau Captain America. Ce dernier accepte (Captain America (2004) #34) et, aidé de The Falcon et Black Widow, décide de continuer à faire vivre le mythe de Captain America en commençant à démanteler le complot crée par Red Skull.

RÉSURRECTION:

Cependant, il se trouve que Steve n’est pas mort. En effet, l‘arme utilisée par Sharon n’était pas un simple pistolet: il permet de faire voyager la conscience de la victime dans différentes périodes. Et c’est cette même arme qui la fera revenir. En vérité, cela était l’étape finale du plan de Red Skull qui fait revenir Steve pour prendre le contrôle de son corps. Heureusement, ce dernier ne se laisse pas faire et réussit à reprendre le contrôle de son enveloppe corporelle. Ensuite, aidé de Bucky, il met un terme aux agissements de son pire ennemi, ce dernier étant apparemment mort (Captain America: Reborn (2009) #1-6).

Couverture régulière de « Captain America: Reborn (2009) #1 » signée Bryan Hitch.

Lorsque Norman Osborn (anciennement Green Goblin) et ses Dark Avengers décident de prendre d’assaut Asgard, Steve et les Avengers viennent en aide aux Asgardiens. Il finiront par gagner la bataille. (Siege (2010) #1-4). A la fin de ces événements, Steve demande à Bucky de garder le costume de Captain America (Captain America: Who Will Wield the Shield? (2010) #1).

Extrait de « Captain America: Who Will Wield the Shield? (2010) #1 » signé Jackson « Butch » Guice.

DIRECTEUR DU S.H.I.E.L.D.:

Suite à cela, Steve est convoqué par le président des Etats-Unis qui lui propose de prendre la place qu’occupait Osborn a la tête de la sécurité du pays. Notre héros patriotique accepte et devient le directeur du S.H.I.E.L.D. et arbore un nouveau costume entièrement bleu et comportant une étoile blanche sur le torse. Il forme une nouvelle équipe d’Avengers composée de Thor, Iron Man, Captain America (Bucky), Hawkeye, Spider-Woman, le jeune kree Noh-Varr et Wolverine (Avengers (2010) #1-2), mais n’en fais pas parti, car il dirige une autre équipe, les Secret Avengers, une équipe étant composée de War Machine, Nova (Richard Rider), The Beast, Sharon Carter, Black Widow, The Valkyrie et Ant-Man (Eric O’Grady), chargée d’intervenir dans des conflits de toutes sortes de manière officielle (Secret Avengers (2010) #1) et rejoindra temporairement le Nova Corps

Quelques temps plus tard, il devient un membre des Illuminati, un groupe secret composé de Tony Stark, Charles Xavier et Reed Richards notamment, avec qui, il cache les gemmes de l’Infini pour éviter qu’elles tombent entre les mains d’un vilain comme Thanos (Avengers (2010) #12). Il décide également de s’allier à Scott Summers, le leader des X-Men, pour améliorer la cohabitation entre humains et mutants.

Secret Avengers by Mike Deodato Jr.

A la même époque, Steve décide d’enquêter sur la mort de Jacob Erskine, le petit-fils du scientifique qui a crée le Sérum du Super-Soldat contenu dans son sang. Ce dernier cherchait à recréer le sérum pour trouver un remède au cancer. Steve tombe dans un piège tendu par Machinesmith, qui arrive à désactiver temporairement les pouvoirs du héros, qui finit par les récupérer et vaincre le vilain (Steve Rogers: Super-Soldier (2010) #1-4).

LE RETOUR DE CAPTAIN AMERICA:

Plus tard, Bucky est assassiné par Sin, la fille de Red Skull, qui a été rendue très puissante grâce à des artefacts originaire d’Asgard et issus de la magie du Serpent, le frère d’Odin, lors des événements de Fear Itself. Fou de rage, Steve décide de reprendre le costume de Captain America et, avec l’aide des Avengers, mène l’assaut contre les deux vilains. Après un premier affrontement, les héros doivent battre en retraite et le bouclier de Captain est brisé par le Serpent

Captain America (Steve Rogers) by Steve McNiven.

Steve se retrouve alors seul à défendre Asgard avant d’être rejoints par les héros, prêts à prendre leur revanche et plus puissants qu’auparavant grâce à des marteaux similaires à celui de Thor. Après avoir enfin vaincu les deux vilains, Tony Stark reconstruit le bouclier de Steve grâce aux forges d’Asgard, et le héros décide de rendosser définitivement le rôle. Il prend ainsi le commandement des Avengers aux cotés d’Iron Man, mais reste à la tête de la sécurité du pays. A la même période, il apprend la mort de Peggy Carter et doit faire face à Bravo, un ancien ennemi de la Seconde Guerre Mondiale, qui s’allie au Baron (Helmut) Zemo pour l’assassiner. Steve est piégé dans un univers parallèle mais est ensuite libéré par Sharon Carter et Nick Fury Sr. (Captain America (2011) #1-5).

Captain America (Steve Rogers) by Jackson « Butch » Guice.

Dans la même période, Steve vient en aide à Peter Parker lors des événements de Spider-Island et fait face, aux côtés des Avengers, au retour de Norman Osborn, allié à l’HYDRA (Avengers (2010) #18-24 & New Avengers (2010) #17-23). Il apprend également que Bucky a survécu et a repris le rôle de Winter Soldier mais reste officiellement mort, afin qu’il puisse effectuer ses missions en secret.

AVENGERS VS X-MEN:

Plus tard, les Avengers apprennent que le Phénix, une entité cosmique surpuissante ayant la capacité de détruire des planètes, se dirige à nouveau sur Terre et a choisi comme hôte, la jeune Hope Summers. Steve, accompagné de nombreux Avengers dont Iron Man, Spider-Man et Black Panther, décide se rendre à Utopia, la résidence des X-Men, pour emmener la jeune mutante en détention provisoire. Scott Summers, pensant que l’arrivée du Phénix est la dernière chance pour son peuple de survivre à l’extinction qui les menace depuis les événements de House of M, déclare la guerre aux Avengers et un premier combat s’ensuit, qui se termine par la fuite de Hope Summers (Avengers Vs X-Men (2012) #1-2) et la victoire des Avengers, bien que les X-Men, grâce à une ruse, parviennent à s’enfuir également (Avengers Vs X-Men (2012) #3).

Extrait de « Avengers Vs X-Men (2012) #1 » by John Romita Jr.

Tandis que les deux équipes se lancent à la recherche de Hope à travers le monde, une équipe d’Avengers est envoyée dans l’espace pour tenter de stopper le Phénix. Les Avengers finissent par retrouver la trace de Hope, qui est sur la Lune. Les X-Men l’apprennent et s’y rendent également, un combat a lieu et se termine par l’arrivée du Phénix aux abords de l’astre, qui est finalement neutralisée par une nouvelle arme développée par Tony Stark mais ne meurt pas et se divise en cinq parties qui investissent les corps de Cyclope, Emma Frost, Namor, Magik et Colossus qui deviennent alors très puissants (Avengers Vs X-Men (2012) #5).

Bien qu’ils soient décimés, Steve et les Avengers n’abandonnent pas le combat et avec l’aide de Charles Xavier, neutralisent les différents porteurs du Phénix un à un. Cyclope est désormais le dernier hôte de l’entité cosmique et devient impossible à arrêter, le Phénix s’étant reconstitué entièrement en lui. Il tue Charles Xavier devant les yeux des Avengers et X-Men, impuissants, et provoque le chaos à travers le monde, avant d’être vaincu par Hope Summers et Scarlet Witch (Avengers Vs X-Men (2012) #6-12).

NOUVELLES MENACES:

Suite aux événements d’Avengers Vs X-Men, Steve décide de créer une nouvelle équipe mêlant Avengers et X-Men, composée au départ d’Havok (le frère de Cyclope), Scarlet Witch, Thor, Wolverine, Rogue, rejoints ensuite par Wonder Man, The Wasp et Sunfire, pour améliorer la cohabitation très compliquée entre humains et mutants: Les Uncanny Avengers qui vont devoir faire face au retour de Red Skull (qui s’est emparé du cerveau de Charles Xavier et possède désormais ses facultés) et ses C-Men qui incitent la haine des mutants aux humains (Uncanny Avengers (2012) #1-5).

Uncanny Avengers by John Cassaday.

Parallèlement, Steve et les autres membres des Illuminati (Iron Man, Black Bolt des Inhumains, Mister Fantastic, Doctor Strange et Namor) sont convoqués au Wakanda par Black Panther pour trouver une solution à une menace d’un nouveau genre: les incursions, un phénomène d’origine inconnue qui provoque des collisions entre les Terre du Multivers et la destruction de leurs univers respectifs et dont la seule solution semble de détruire une des deux Terre avant la collision. Captain propose à ses compagnons de reformer le Gant de l’Infini, estimant qu’il est assez puissant pour mettre un terme à ce phénomène. Ces derniers acceptent, et lorsqu’une nouvelle incursion survient, Steve est désigné pour utiliser le Gant et repousser l’incursion, ce qu’il parvient à faire avec succès. Malheureusement, une onde de choc se fait ressentir et les gemmes de l’Infini se brisent tous à l’exception du gemme du temps qui disparaît. Suite à cela, le reste de l’équipe décide d’avoir recours à des moyens plus extrêmes ce que Captain n’approuve pas. Son désaccord a pour conséquence, un lavage de son cerveau de la part du Doctor Strange sur les ordres de Tony Stark (New Avengers (2013) #1-3).

Extrait de « New Avengers (2012) #3 » by Steve Epting.

Suite à cet événement, Steve, ayant tout oublié du phénomène des incursions et de ce que prévoient de faire les Illuminati à ce sujet, met en place avec Tony Stark, une gigantesque équipe d’Avengers composée d’une vingtaine de surhumains, pour la plupart, comptant parmi les plus puissants de la planète: Bruce Banner/Hulk, Captain Universe, Thor, Hyperion ou encore Carol Danvers/Captain Marvel (Avengers (2012) #1-3).

Extrait de « Avengers (2012) #1 » by Jerome Opeña.

Durant la même période, Steve est piégé dans la Dimension Z (Il s’agit d’un lieu hostile où le temps s’écoule plus rapidement que dans la réalité) par son vieil ennemi Arnim Zola. Ce dernier souhaite conquérir la Terre et utiliser l’ADN de Steve pour créer ses propres super-soldats. Notre patriote réussit néanmoins à s’échapper, emportant avec lui Leopold (un enfant artificiel crée biologiquement par Zola) qu’il élève ensuite comme son propre fils et renomme Ian, en souvenir de son défunt grand-père. Les années passent et Zola finit par retrouver la trace de Steve et de la tribu locale dans laquelle il vit désormais. Il envoie sa fille Jet (née de la même manière que Ian) et son armée d’êtres génétiquement modifiés et une guerre s’ensuit, qui se termine par l’enlèvement de Ian et l’emprisonnement des survivants de la tribu par l’armée de Zola (Captain America (2012) #1-5).

Fou de rage, Steve se rend à la station volante où vit Zola (où se situe également le passage reliant sa dimension d’origine à la Dimension Z) pour récupérer son fils adoptif. Il réussit à le retrouver, avec l’aide de Jet qui a ouvert les yeux sur les actes de son père. Malheureusement, Ian a été manipulé par Zola et attaque Steve. Notre héros n’ose pas frapper son fils et tente de le raisonner, en vain. Steve sera finalement sauvé par Sharon Carter, partie à sa recherche suite à sa mystérieuse disparition. Elle tirera sur le petit garçon, devant les yeux horrifiés de Steve. Après un combat face à Zola, qui décide de lancer l’offensive sur la Terre, Steve parviendra à s’échapper de la Dimension Z avec l’aide de Jet. Sharon décide de se sacrifier pour sauver la Terre en faisant exploser la station volante de Zola. Steve tente de retourner dans la Dimension Z pour essayer de sauver sa bien-aimée mais le portail se referme. La perte de Sharon et Ian est un coup dur pour Captain, mais encore une fois, ce dernier ne se laisse pas abattre et décide de prendre (Captain America (2012) #6-11).

Couverture régulière de « Captain America (2012) #2 » signée John Romita Jr.

Plus tard, Steve, aux cotés des Avengers, participe à la guerre contre les Bâtisseurs, la plus ancienne race de l’univers, qui souhaite détruire la Terre (car elle est la cause directe du phénomène qui provoque la destruction du Multivers) et n’hésite pas à semer le chaos là où son regard se pose. Les héros de la Terre, alliés aux empires intergalactiques tels que les Krees et les Skrulls, finiront par remporter la bataille avant de faire face à Thanos et son armée qui, en l’absence des Avengers, a envahi la Terre (Infinity (2013) #1-6, Avengers (2012) #18-23 et New Avengers (2013) #9-11).

Puis aux cotés des Uncanny Avengers, il est confronté à la menace des jumeaux Apocalypse qui souhaite protéger les mutants de la torture que leur fera subir Red Skull dans un avenir proche (Uncanny Avengers (2012) #7-22). Ensuite, surviennent les événements d’Original Sin Steve se rappelle de la reconstitution des Illuminati suite à la découverte du phénomène des incursions, d’avoir utilisé le Gant de l’Infini et l’avoir détruit en repoussant l’une d’entre elles, puis du lavage de cerveau qu’il a subi après être rentré en opposition face aux projets qu’avaient ses amis. Il décide, avec l’aide de quelques Avengers (Thor, Black Widow, Hawkeye, Starbrand et Hyperion) de mettre un terme aux agissements de Tony Stark. S’ensuit une confrontation qui se termine par l’apparition de la gemme du temps qui les propulsent tous dans le futur. C’est à cette occasion que Steve se rend compte du rôle qu’il a à jouer dans toute cette histoire et décide de traquer les Illuminati (Avengers (2012) #29-34).

Extrait de « Avengers (2012) #29 » by Leinil Francis Yu.

Il est ralenti dans sa démarche par plusieurs événements. Tout d’abord, aidé de The Falcon et Jet (qui est devenue sa protégée), il doit mettre un terme aux agissements d‘Iron Nail, un vilain qui veut détruire les Etats-Unis. Après un long combat, Steve parvient à l’arrêter mais paye un lourd tribu. En effet, Iron Nail, qui a la capacité de faire vieillir ses adversaires, pompe le Sérum du Super-Soldat contenu dans le sang de notre héros, qui devient un vieil homme et ne peut plus assumer les fonctions de Captain America. Quelques jours après ce tragique événement, il doit faire face au retour de Zola qui n’a pas abandonné son plan de conquête du monde. Steve découvre néanmoins que Sharon Carter et son fils adoptif Ian sont vivants mais beaucoup plus âgés. Aidés de Sam Wilson, ils parviennent à mettre un terme à la menace de Zola. Steve décide de faire de Sam, le nouveau Captain America (Captain America (2012) #12-25). Bien que notre patriote ne puisse plus aller sur le terrain, il reste à la tête des Avengers et coordonne les différentes missions de Sam et de l’équipe.

Extrait de « Captain America (2012) #25 » signé Carlos Pacheco.

Puis surviennent les événements d’AXIS avec la résurrection d’Onslaught (Red Skull). Avengers et X-Men décident de coopérer pour mettre un terme aux agissements du vilain qui, à l’aide du cerveau de Charles Xavier, propage la haine à travers le monde. Ils finissent vaincus, de même que les vilains (Loki, The Enchanteress ou encore Fatalis) appelés à l’aide par Magneto. Ils finissent par vaincre le monstre à l’aide d’un sort d’inversion qui tourne mal et touche tous les personnages présents dans le secteur. Le sort a pour effet d’inverser le rôle des héros et des vilains (les héros deviennent méchants, les vilains deviennent gentils). Les Avengers, touchés par le sort, décident d’emprisonner les autres membres non infectés pour ne pas qu’ils ne contrent leur plan. Steve et Spider-Man figurent parmi les seuls Avengers encore présents pour mettre un terme aux agissements de leurs amis. Ils finissent par y parvenir avec l’aide des vilains reconvertis (Axis (2014) #1-9). Après ces événements, Steve reprend la traque des Illuminati, qui sont contraints de se cacher dans des endroits reculés.

Huit mois plus tard, Steve est devenu le directeur du S.H.I.E.L.D. et finit par retrouver la trace des Illuminati. Après un bref combat, les Avengers et les Illuminati finissent par coopérer pour tenter de trouver une solution au phénomène des incursions qui s’est considérablement aggravé. Tandis que l’incursion finale (entre l’univers Marvel classique et l’univers Ultimate) se produit à New York, Steve décide de régler ses comptes avec Tony Stark une bonne fois pour toutes, notamment pour lui faire payer le fait que ce dernier l’a manipulé durant de nombreux mois. Les deux anciens amis s’affrontent tandis qu’au-dessus de New York s’engage une gigantesque bataille entre les héros de l’univers Marvel et les unités du S.H.I.E.L.D. de l’univers Ultimate. Durant le combat, Steve et Tony, en train de s’entre-tuer, finissent par mourir, écrasés par un héliporteur et peu de temps après, la collision entre les deux Terre a lieue, causant la fin de l’univers Marvel classique et Ultimate. (Avengers (2012) #34-44 et New Avengers (2013) #24-33).

Steve Rogers by Mike Deodato Jr. (Avengers (2012) #39)

UNE NOUVELLE ÈRE:

Suite aux événements de « Secret Wars« , la Terre-616 (qui est désormais nommée Première Terre) et les héros morts lors de l’incursion finale sont ressuscités. Huit mois plus tard, Steve est devenu le nouveau chef de la surveillance civile de S.H.I.E.L.D. et dirige de nouveau les Uncanny Avengers, dont la composition a changée. L’équipe est désormais constituée de Rogue, Doctor Voodoo, Deadpool, Quicksilver, Nathan Summers/CableJohnny Storm/Human Torch et de l’inhumaine Emily Guerrero/Synapse (Uncanny Avengers (2015) #1-4). A la même époque, Steve rentre en désaccord avec Sam Wilson/Captain America après qu’un hacktiviste baptisé le « Chuchoteur » (en réalité, Rick Jones) lève le voile sur un programme de sécurité top-secret du S.H.I.E.L.D. portant le nom de code « Kobik » qui aurait permis aux autorités de se servir de fragments de différents Cubes Cosmiques pour modifier la réalité sans que personne n’en sache rien. Alors que Steve et Sam ont la même position et sont opposés au projet qui est alors annoncé comme suspendu par la directrice Maria Hill, leur amitié se fragmente quand Sam aide le « Chuchoteur«  à échapper au S.H.I.E.L.D. (Captain America: Sam Wilson (2015) #1-2).

Couverture régulière de « Captain America: Sam Wilson (2015) #2 » signée Daniel Acuña.

Quelques temps après, Steve est alerté par Bucky que le programme « Kobik » a été en réalité maintenu par le S.H.I.E.L.D. à l’insu de tous. En effet, les fragments ont évolués pour devenir un être vivant, une petite fille nommée Kobik. Grâce à elle, Hill a crée un village idyllique appelé Pleasant Hill, où des super-vilains emprisonnés vivent les vies ordinaires et paisibles que Kobik a inventée pour eux. Suivant la piste fournie par Bucky, Steve découvre Pleasant Hill et se fixe comme objectif de mettre fin à l’opération menée par Maria Hill. Cependant, ses plans sont mis à mal lorsque la plupart des vilains, réveillés par Helmut Zemo et Fixer, se rebellent contre les agents du S.H.I.E.L.D. sur place. Kobik disparaît et Pleasant Hill sombre dans le chaos. Steve se lance à la recherche de Kobik afin qu’elle puisse rétablir la paix. Lorsqu’il la trouve enfin, Steve est brutalement agressé par Crossbones. Aux portes de la mort, il est finalement sauvé par Kobik, qui utilise ses pouvoirs afin de le rendre jeune, et neutralise Crossbones. Il est rejoint par Sam Wilson et Bucky, avec qui, il mène l’assaut contre les vilains qui ont pris le contrôle du village. Il en profite pour présenter ses excuses à Sam pour ses actions et à Bucky pour ne pas être resté en contact avec lui. Finalement, aidé des Uncanny Avengers et des Avengers de Tony Stark (également présents sur les lieux), Steve met fin à la rébellion des vilains et empêche Zemo d’utiliser Kobik que ce dernier est parvenu à capturer. Steve réussit à convaincre Sam de garder le titre de Captain America, mais ce dernier le persuade de partager le titre, ce que Steve accepte (Assault on Pleasant Hill: Alph (2015) #1, Uncanny Avengers (2015) #7-8, All-New, All-Different Avengers (2015) #7-8, Captain America: Sam Wilson (2015) #7-8 & Assault on Pleasant Hill: Omega (2016) #1).

Extrait de « Captain America: Sam Wilson (2015) #7 » signé Daniel Acuña.

Steve arbore un désormais nouveau costume ainsi qu’un nouveau bouclier de forme triangulaire qui comporte de nombreux gadgets, peut projeter des lames d’énergie, est très tranchant, peut se séparer en deux et peut être utilisé à deux mains. Steve continue de travailler en collaboration avec le S.H.I.EL.D., alors que l’HYDRA (gouvernée par Red Skull) revient en force. Cependant, ce que tous ignorent, c’est que lorsque Kobik a rendu sa jeunesse à Steve, elle en a fait un agent dormant de l’organisation criminelle, qu’il aurait donc rejoint durant les années 1930. En effet, manipulée pendant un temps par Red Skull, Kobik a réécrit le passé de Steve, qui obéit désormais aux ordres donnés par son ennemi de toujours (Captain America: Steve Rogers (2016) #1-2).

Captain America (Steve Rogers) by Steve Epting.

(…)


APPARITIONS DANS LES FILMS:

Captain America de William J O’Sullivan (Serial, 1944) avec l’acteur Dick Purcell dans le rôle de Steve Rogers.

Captain America (1979) et Captain America 2 (1979) de Rod Holcomb avec l’acteur Reb Brown dans le rôle de Steve Rogers (Le deuxième film est sorti en salles en Europe sous le titre simplifié de Captain America).

Captain America d’Albert Pyun (1990) avec l’acteur Matt Salinger dans le rôle de Steve Rogers.

Les films d’animations Ultimate Avengers (2006) et Ultimate Avengers 2: Rise of the Black Panther (2006) – produits par DongWoo Animation. Steve Rogers est doublé par Justin Gross.

Captain America: The First Avenger de Joe Johnston (2011) avec l’acteur Chris Evans dans le rôle de Steve Rogers.

The Avengers de Joss Whedon (2012) avec l’acteur Chris Evans dans le rôle de Steve Rogers.

Captain America 2 ou Captain America: The Winter Soldier d’Anthony et Joe Russo (2014) avec l’acteur Chris Evans dans le rôle de Steve Rogers.

Avengers 2 ou Avengers: Age of Ultron de Joss Whedon (2015) avec l’acteur Chris Evans dans le rôle de Steve Rogers.

Captain America 3 ou Captain America: Civil War d’Anthony et Joe Russo (2016) avec l’acteur Chris Evans dans le rôle de Steve Rogers.


APPARITIONS DANS LES SÉRIES TÉLÉVISÉES:

Treize épisodes de la série animée The Marvel Super-Heroes (1966) – Steve Rogers est doublé par Sandy Becker.

Six épisodes de la série animée Spider-Man: The Animated Series (1994-1998) – Steve Rogers est doublé par David Hayter.

Un épisode de la série animée Avengers: United They Stand (1999) – Steve Rogers est doublé par Dan Chameroy.

Un épisode de la série animée X-Men: Evolution (2001) – Steve Rogers est doublé par David Hayter.

Vingt-neuf épisodes de la série animée The Super Hero Squad Show (2009-2011) – Steve Rogers est doublé par Tom Kenny.

La série animée Avengers: Earth’s Mightiest Heroes (2010-2012) – Steve Rogers est doublé par Brian Bloom.

Huit épisodes de la série animée Ultimate Spider-Man (2012-2016) – Steve Rogers est doublé par Roger Craig Smith.

La série animée « Avengers Assemble » (2013-) – Steve Rogers est doublé par Roger Craig Smith.

Quelques épisodes de la série animée Hulk and the Agents of S.M.A.S.H. (2013-) – Steve Rogers est doublé par Roger Craig Smith.


APPARITIONS DANS LES JEUX VIDÉOS:

 

Captain America apparaît dans de nombreux jeux vidéos dont Captain America and the Avengers (1991), Marvel vs. Capcom: Clash of Super Heroes (1998), Marvel vs. Capcom 2: New Age of Heroes (2000), Marvel: Ultimate Alliance (2006), Marvel: Ultimate Alliance 2 (2009), Captain America: Super Soldier (2011), Marvel Super Hero Squad Online (2011), Marvel: Avengers Alliance (2012), Marvel vs. Capcom 3: Fate of Two Worlds (2013) et Lego Marvel Super-Heroes (2013).

 


UNE CITATION DE CAPTAIN AMERICA:

« Je n’ai envie de tuer personne. Je déteste les brutes, quelle que soient leurs origines. » Captain America (The First Avenger)

Captain America (Steve Rogers) by Steve McNiven.

Par Florian Dayras

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s